mobinaute

Aujourd’hui, la mobilité n’est plus qu’une simple tendance. C’est devenu un fait. Plus personne ne peut se passer d’un appareil mobile pour communiquer et se connecter. Depuis 2017, le trafic sur Google mobile tend à dépasser progressivement le trafic sur Google Desktop, et pas uniquement en France. Pour tout éditeur d’e-boutique souhaitant optimiser ses ventes, devenir mobile first est une priorité absolue.

L’expérience du mobinaute au cœur de votre stratégie de content webmarketing

L’adoption du mobile first implique de concevoir, de développer et de piloter son site e-commerce de façon à le rendre totalement compatible à l’usage sur mobile. Il ne suffit pas simplement de proposer une version responsive d’un site pour garantir cette expérience. Le but consiste ici à créer un site web mobile en premier et à l’étendre en mode desktop.

Cela réclame la réunion d’un certain nombre d’outils techniques dédiés. La mise en place d’un site mobile extensible en version desktop s’accompagne de tests d’ergonomie et d’AB testing dédiés aux mobiles. De même, cela réclame l’analyse des parcours des clients en mode mobile.

Le responsive design : une fausse stratégie de conception de site mobile first

De nombreux webmarketers ont tort de croire que le fait de rendre leur site responsive suffit à optimiser le trafic issu du mobile. Sachez qu’un site responsive n’est que la version mobile d’un site initialement compatible en mode desktop.

Le site est initialement destiné à l’affichage sur les terminaux classiques puis converti pour s’adapter au mobile. Ce qui n’est pas le cas du mobile first. Il se destine en premier lieu à l’usage sur Smartphone et tablette, puis en second lieu à l’utilisation sur ordinateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *